news
Idrissa Ouedraogo, Le Maestro s'en est allé


 

 

 

Il reste l’un des cinéastes africains les plus marquants de sa génération.  Idrissa est né le 21 janvier 1954 à Banfora, il est décédé ce dimanche 18 février 2018. 

 

 

Son apport au cinéma mondial et particulièrement africain est considérable. Idrissa a inspiré, accompagné toute une génération de cinéastes. Auteur des remarqués Yam Daabo (1986), Yaaba (1989), Tilaï (1991), Samba Traoré (1992), Le cri du coeur (1994), Kini et Adams (1997), l'un des courts-métrages du film collectif 11'09"01 - September 11 (2002) et producteur de la série à succès "Kadi Jolie".

 

.

 

 

 

 

 

Toutes nos pensées à sa famille, à ses proches et à la grande famille des cinémas d'Afrique. 

 

 

 

 

 

 

 

Simon Mocong  pour MiA-culture

 

-------------------------------------------

Source:  article d'Olivier Barlet  dans Africultures.com

TV5 Monde - Journal Afrique







D'autres articles dans la catégorie Culture :


Cinémas d'Afrique 2018
le 18 juillet 2018






Ecrivez et appuyez sur [ENTER]


Agenda :