news
Décès du sculpteur Ousmane Sow


 

 

 

Le grand et humble sculpteur qui sculptait des géants

 

 

La communauté africaine de Suisse a le regret de vous annoncer le décès du sculpteur sénégalais Ousmane Sow ce jeudi 1er décembre à Dakar, à l'âge de 81 ans. 

 

Grande figure de l’art africain contemporain, il laisse une œuvre puissamment expressive avec ses sculptures monumentales de guerriers qui ont fait le tour du monde.

.

.

À ce jour Ousmane Sow demeure le premier artiste sénégalais à s’être fait un nom dans la sphère internationale. Grâce à ses expositions notamment à Genève en 2008, à Paris, à la Documenta de Cassel en 1993 ou au centenaire de la Biennale de Venise en 1995, ce sculpteur atypique devient visible sur la scène internationale jusqu'à son entrée, en tant que premier noir, à l'Académie française des Beaux-Arts en 2013.

 

Sow l'autodidacte

 

Né le 10 octobre 1935 à Dakar, Ousmane Sow n’est devenu artiste qu’à 50 ans après avoir exercé pendant un quart de siècle comme kinésithérapeute en banlieue parisienne et au Sénégal, où il était retourné s’installer en 1979.  Sa connaissance des muscles et de l’anatomie lui servira pour ses créations.

 

En 1984, il est inspiré par les photos de la photographe et cinéaste allemande Leni Riefenstahl, elle représentait les Noubas du Sud-Soudan, il commence alors à représenter les lutteurs de cette ethnie et réalise sa première série de sculptures. Suivront ensuite les Masaï, les Zoulous, les Peuls.

 

 

 

--------------------------------

Simon Mocong pour MiA-culture

Source: ART SENEGAL sur RTS1

au-senegal.com








D'autres articles dans la catégorie Culture :








Ecrivez et appuyez sur [ENTER]


Agenda :